Nantes
06 19 31 47 64

Consultante en alimentation, santé et bien-être en ligne et dans la région Nantaise

L'assiette du bien-être
Coach Nutrition à Nantes

Consultante en alimentation, santé et bien-être en ligne et dans la région Nantaise

 

Préparer son corps aux fêtes : 2ème étape !

Bonjour à tous !

 

Si vous avez suivi les conseils de mon dernier article, vous avez adopté les bons gestes hygiéno-diététiques pour vous préparer à la prétox. Je suis sûre que vous vous sentez déjà plus léger(e) et mieux dans votre ventre, non ? 

C'est bien beau mais à 10 jours du réveillon de Noël, il est désormais temps de commencer la phase prétox ! 

Petit rappel du principe de cette cure : minimiser le travail des organes digestifs pour que ceux-ci soient au meilleur de leur forme lors des repas de fêtes.

Autrement dit, on va chercher à détoxifier son organisme en réduisant la quantité ingérée mais surtout en évitant certains aliments, principalement les sucres et les graisses, nutriments que vous allez avoir tendance à consommer en excès pendant les fêtes…

En réduisant principalement ces aliments, vous allez moins solliciter votre système digestif, en particulier votre foie, pancréas et vésicule biliaire.

En parallèle, il sera important d’augmenter son hydratation, et la consommation d’aliments cibles, notamment des aliments dits alcalinisants qui vont favoriser le travail de purification et l’élimination des déchets métaboliques.

Pour information, plus de la moitié de la population adulte présente une acidose métabolique qui à terme favorise la survenue de maladies inflammatoires.

Envie d’adopter une alimentation plus saine et alcalinisante ? Pensez à mon programme « Réequilibrage acido-basique » dont vous retrouverez toutes les informations ici !

Concrêtement, la prétox, comment ça se passe ?

Attention : je tiens à préciser que cette cure intense n’est pas à suivre sur le long terme. Bien qu’elle ne mette en aucun cas votre santé en danger et présente des intérêts majeurs, son côté restrictif pourrait engendrer des frustrations et des déséquilibres alimentaires à plus long terme. C'est pourquoi une période de 10 jours est suffisante pour en avoir les bienfaits sans les inconvénients ! 

L'alimentation est le principal facteur sur lequel on va agir mais cette cure vise aussi à adopter un rythme de vie plus respectueux de notre bien-être, moins stressant et plus sain pour notre santé !

L'objectif sera de faciliter le travail de purification du corps, d'éviter l'apport de toxines et d'anticiper la fatigue post-fêtes qui nous guette !

On modifie son alimentation

​On va limiter les aliments gras, sucrés, salés, difficiles à digérer :

 

  • Pas de charcuteries : saucisses, saucissons, pâtés, rillettes, jambons …. Déjà qu’ils sont à limiter dans l’alimentation du quotidien, on oublie ceux-ci jusqu’au foie gras du réveillon !

 

  • Pas de fritures : beignets, frites, pommes duchesse, chichis, chips, nems… la friture représente un des modes de consommation de graisses à limiter le plus possible : les graisses cuites sont très indigestes.

 

Mon conseil : Il n'est pas question de supprimer tous les lipides de votre alimentation pendant cette semaine : agrémentez d’une cuillère à soupe d’huile végétale (olive, lin, noix, pépin de raisin) votre assiette avant de la déguster pour bénéficier des bienfaits de ces bonnes graisses.

 

  • Limiter les protéines animales, en particulier la viande rouge et les œufs : on privilégie la volaille, les poissons maigres (colin, cabillaud, lieu, tacaud, dorade...) et les fruits de mer, faciles à digérer et particulièrement rassasiants vu leur richesse en protéines.

 

  • Bannir les aliments industriels et/ou transformés : pizzas, quiches, kebab, plats en sauce, conserves de raviolis, "pasta box", potages déshydratés, cordons bleus, poisson panés…. riches en graisses cachés, en sucres, en sel et en additifs, tous ces aliments préparés sont à éviter au maximum, en particulier pendant cette semaine. 

 

  • Limiter les féculents : si vous avez suivi ma phase préparatoire à la prétox, vous avez déjà pris l’habitude réduire votre portion de pâtes, riz ou pommes de terre au profit des légumes. Durant cette semaine, il faudra continuer cette démarche, en privilégiant les céréales complètes pour leur index glycémique bas.

 

A noter : pendant cette semaine, il peut être intéressant d'éviter le gluten : blé, seigle, orge, avoine et leurs dérivés sont à limiter. On favorise le maïs, le riz, le quinoa, la pomme de terre, les patates douce, l'igname et les légumineuses ! Un bon moyen de déceler une éventuelle intolérance au gluten ! 

 

  • Eviter certains produits laitiers : les fromages (pour leur richesse en graisses), et le lait (pour sa richesse en lactose qui peut favoriser les ballonnements). Préférez les yaourts nature et le fromage blanc, plus digestes et riches en protéines, calcium et vitamine D.

 

Bon à savoir : les yaourts sont riches en ferments lactiques, probiotiques indispensables à une flore intestinale équilibrée  éléments indispensables pour optimiser votre flore intestinale ! 

 

  • Plus de desserts sucrés et/ou gras : pâtisseries, viennoiseries, glaces, bonbons, gâteaux, barres chocolatées …. Je vous invite fortement à les éviter pendant cette semaine. Vous apprécieriez d’autant plus le bon gout de la part de bûche ou de la galette des rois ! 

 

  • Limiter au maximum le sucre ajouté : essayez de boire votre thé ou café sans sucre, ne consommez pas de sodas ou autres boissons sucrées, réduisez vos quantités de confiture, miel et de sucre blanc au cours de vos repas... 

Bon à savoir : il est possible de se "désintoxiquer" du sucre ! Une étude a montré que le sucre est aussi addictif que l'héroïne ou la cocaïne, car ce goût active le circuit de la récompense dans le cerveau, d'où le plaisir ressenti suite à l'ingestion de produits sucrés. En réduisant sa consommation de sucre, il est possible d'abaisser ce seuil pour avoir autant de plaisir avec moins de sucre (retrouvez bientôt un article sur ce sujet ! ). 

On mise tout sur les fruits et les légumes ! 

  • Les légumes sous toutes leurs formes:  crudités, potages et en accompagnement de votre plat principal, n’hésitez pas à en consommer à volonté lors de cette semaine. Haricots verts, épinards, poireaux, salades (mâche et cresson en particulier !), panais, salsifis, cresson, champignons …. respectez la saison pour avoir des légumes plein de saveur et de vitamines ! 

Concernant les choux : verts, rouges, kale, blanc, de Bruxelles et brocolis dont partie des légumes de saison à consommer à volonté. Néanmoins, ils présentent des teneurs en souffre et des fibres qui peuvent être irritantes chez certaines personnes. Comme la prétox vise à mettre au repos votre système digestif (et donc vos intestins !) , je vous conseille de les blanchir dans une eau bouillante avec du bicarbonate de soude pour éliminer les composés qui peuvent vous déranger.

Bon à savoir : Pensez au chou blanc fermenté de choucroute : peu calorique, riche en probiotique, ce dernier ne vous causera aucun problème d'un point de vue digestif ! 

  • Privilégier les agrumes, les pommes, l'ananas, le kiwi, les litchis et l'ananas : ces fruits de saison sont des atouts majeurs au cours de cette semaine de cure. Outre leur richesse en vitamines, eau et fibres, ils vous apporteront la douceur sucrée en fin de repas qui peut vous manquer !  Limiter le raisin, la banane, les figues, et plus généralement les jus et nectars très concentrés en sucres.

On s'hydrate suffisamment

Eaux minérales, thé vert, infusions et soupes sont les bienvenues au cours de cette semaine.

Je vous invite à boire au minium 2L à 2,5L par jour pour optimiser les bienfaits de cette cure.  Ils favoriseront le travail des reins, ces derniers voyant leur activité augmentée de part le travail de détoxification mis en place par l'organisme. En effet, l’énergie moindre dépensée pour la digestion et le foie, moins sollicité pour la digestion, va en profiter pour se concentrer sur son travail de détoxification et de purification. Hors, tout ce qui est éliminé doit passer par les reins !

 

Si vous n’aviez pas pris l’habitude de le faire : le matin, commencez votre journée par un jus de citron dilué dans un verre d’eau tiède ! Boisson idéale pour réveiller en douceur son système digestif et commencer la journée sur un bon pied !

Quelques plantes détoxifiantes à ajouter à votre cure

- le jus de bouleau 

- le radis noir 

- le pissenlit 

- l'aloé vera 

- la bardane 

- le cassis 

- le fenouil 

- l'anis vert 

Je vous invite plutôt à les consommer sous forme d'infusions mais vous pouvez également trouver des mélanges prêts à boire en parapharmacie. 

Un petit plus ? Retrouvez ici un pack de plantes bio qui sera un allié de taille au cours de cette semaine de cure !

On prend soin de son sommeil

Pour anticiper les nuits blanches et le manque de sommeil lié aux réveillons, on essaye au maximum de bien se reposer durant cette semaine. La nuit, le corps recharge ses batteries, amplifie son travail de purification et régénère ses cellules (en particulier de la peau). 

En pratique : 7 à 8h de sommeil par nuit, pas d’écrans 1h avant de se coucher, smartphone éteint, chambre à 18°C maximum.

On évite aussi les décalages entre la semaine et le week-end : pas plus d’une demi-heure de différence entre les horaires de lever , exit les grasses mat jusqu'à midi le samedi ! 

On pratique une activité physique régulièrement

Marche, piscine, fitness, course à pied, vélo, sport collectif, yoga, pilates…. Trouvez une activité qui vous fait plaisir et gardez le rythme pour  bouger au moins 30 min par jour !

Bon à savoir : 1h de shopping permet de perdre 120 kcal : faites vos cadeaux de Noël en magasin plutôt que sur le net ! 

Voilà, vous avez tous les éléments à suivre pour faire votre semaine de prétox ! 

 

Mon dernier conseil : il ne s’agit pas d’affamer votre corps en consommant uniquement de l’eau et des pommes ! Cette cure doit se faire de manière logique c’est-à-dire en adoptant une alimentation variée, équilibrée et en supprimant uniquement les aliments qui ne sont pas « indispensables » : sucre blanc, graisses saturées, sel et additifs !

En cas de faim : n’hésitez pas à prendre un fruit, une poignée d’amande ou un yaourt, toujours après avoir bu une grande gorgée de votre bouteille d’eau pour vérifier qu’il s’agit bien d’une réelle fringale…

Vous hésitez encore à vous y mettre ?

Outre le fait que vous allez arriver à votre repas de réveillon en pleine forme digestive, cette cure présente d'autres intérêts :

Votre peau est plus belle (un excès de sucre et de graisses terni le teint en limitant la régénération cellulaire)

Vous êtes défatigué et reposé malgré les préparations et la course aux cadeaux de dernières minutes

Vous avez éventuellement perdu un peu de poids 

Vous avez un regain d’énergie que vous pourrez dépenser lors des longues nuits des réveillons !

 

Bref, tout le monde vous envie ! 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.